Comment pouvez-vous traiter l’alcoolisme à la maison?

Ostania aktualizacja 2 décembre 2022

Comment pouvez-vous traiter l’alcoolisme à la maison? Malheureusement, l’abus d’alcool mène souvent à la dépendance, qui se transforme en une maladie progressive et chronique. La santé de l’alcoolique se détériore et, avec le temps, il cesse de faire face aux défis de la vie quotidienne. De plus, il détruit ses réalisations professionnelles et sa vie de famille. Les malades et leurs familles se demandent comment traiter l’alcoolisme à la maison ? Examinons de plus près ce sujet.

Pourquoi les alcooliques ne recherchent-ils pas une aide professionnelle?

De nombreux alcooliques ne recherchent pas de soutien professionnel et n’ont pas l’intention de suivre une psychothérapie liée à l’alcool. Malheureusement, cela est toujours dû à la méconnaissance de leur problème, ainsi qu’à la peur de demander de l’aide sous la forme, par exemple, d’une thérapie à l’alcool. La dépendance commence très souvent par une consommation occasionnelle d’alcool. Après tout, dans notre pays, il y a beaucoup de consentement social pour cela. Cependant, à un moment donné, la personne concernée s’aperçoit qu’elle boit trop souvent et trop. Il cherche de l’alcool même s’il ne l’avait pas du tout prévu. Beaucoup de gens trouvent des excuses à leur comportement en même temps. De nombreux alcooliques croient qu’un centre privé de traitement de l’alcoolisme il n’en a pas besoin car il peut soi-disant contrôler sa consommation d’alcool à tout moment. Les personnes dépendantes ne voient pas que les problèmes qui apparaissent dans leur vie sont conditionnés par l’alcool. Ils peuvent vraiment blâmer le destin, d’autres personnes ou une combinaison défavorable de certains événements. Cependant, la plupart d’entre eux évitent un centre privé pour alcooliques car leur thérapeute confirmera clairement la maladie. Cela signifierait qu’ils devraient arrêter complètement de boire et commencer un traitement professionnel pour l’alcoolisme.

Comment soigner l’alcoolisme ?

L’étape la plus importante dans le traitement de la dépendance à l’alcool consiste simplement à reconnaître le problème. Admettez vos faiblesses et vos dépendances. C’est l’étape la plus difficile. Le désir d’entreprendre une alcoothérapie efficace ne signifie rien de plus que le fait que la personne dépendante se soit effondrée et ait finalement cessé de justifier son comportement. De plus, il veut changer quelque chose. Cela prouve beaucoup de motivation, qui vaut la peine d’être utilisée pour ne pas rater la chance de vivre en toute sobriété. l’aide de spécialistes aidera toujours à transformer la détermination en une action systématique qui mènera au but. Toutes les personnes qui se posent la question de savoir comment traiter la dépendance à l’alcool doivent comprendre que leur consommation addictive est une maladie. Il y a même des cas que quelqu’un a réussi à abandonner l’alcool par lui-même du jour au lendemain et est revenu à son ancienne vie. Certes, une thérapie individuelle contre l’alcool avec l’aide d’un médecin, d’un thérapeute ou d’un psychologue expérimenté, basée sur un programme thérapeutique bien organisé, est beaucoup plus courte, plus facile et donne de bien meilleures chances de succès.

Pouvez-vous traiter l’alcoolisme à la maison?

Il faut savoir que l’alcoolisme est une maladie incurable. Un traitement réussi de la dépendance à l’alcool et aux drogues signifie l’arrêt de l’utilisation de stimulants, ainsi que l’acquisition des compétences nécessaires pour vivre en toute sobriété. L’alcoolisme peut être comparé à la schizophrénie ou au cancer. Après le traitement, les cellules cancéreuses peuvent ne pas attaquer nos organes, et une personne atteinte de schizophrénie peut ne pas attaquer du tout. Cela vous permettra de retrouver une vie tout à fait normale, de profiter de contacts avec votre famille et vos amis et d’explorer le monde. Cependant, il est extrêmement important de vérifier régulièrement votre état de santé. Vous devez également prendre les comprimés prescrits et vous présenter aux examens individuels. La situation est très similaire pour tout alcoolique qui ne boit pas. Il doit continuer à faire preuve de détermination et à travailler sur lui-même pour ne pas atteindre du tout l’alcool. Soutien d’un groupe d’alcooliques anonymes ou visites à un centre de traitement des dépendances à l’alcoolIls nous aident à rester sobres. Après la thérapie initiale, il est important de suivre toutes les règles apprises et de les mettre en œuvre dans votre vie. Un très gros problème pour de nombreux alcooliques en rétablissement sont les symptômes très forts du besoin d’alcool. Ils peuvent être atténués en évitant les situations qui déclenchent un tel état (par exemple, remplacer les rassemblements sociaux accompagnés d’alcool par des rallyes à vélo, des voyages entre amis ou d’autres activités sans boire. Une bonne alimentation sera également utile. Il est important pour cette limitation du sucre et la caféine Il vaut également la peine d’abandonner la nicotine Le sport et un mode de vie actif sont un autre soutien pour le traitement de l’alcoolisme à domicile L’exercice physique (surtout à l’extérieur) libère des endorphines dans le corps, connues sous le nom d’hormone du bonheur. Dans les situations d’envie d’une boisson forte, vous pouvez également vous rappeler toutes les pertes que l’alcool a causées dans votre vie. Cela donne au toxicomane quelque chose à penser. Nous le savons parfaitement.

Anglais Allemand Polonais Espagnol